Toi qui entre ici, abandonne tout espoir
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 :: Autres RP -Ras le bol du mal de mer ! :: Stuckys :: Plans Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le scénar de l'espace

avatar
Messages : 687
Date d'inscription : 26/11/2014
Sam 21 Nov - 23:52

- Steve est dans la team de présélection pour les prochains JO. Il a déjà son coach et il est connu pour être un garçon hyper sérieux, toujours hyper travailleur et prêt à se donner à fond pour être le meilleur. Buck débarque un jour, intégré à l'équipe via une autre sélection. Buck lui est connu pour être le genre à prendre les choses plus à la légère, à pas hésiter à faire la fête dès que possible et enchaîner les conquêtes avec lesquelles il s'affiche sans la moindre gêne. Bien sûr les deux ne sont pas franchement heureux de se retrouver dans la même équipe, vu la réputation de chacun et du fait que Buck trouve Steve trop chiant et Steve trouve que Buck est un sale con. Commence donc une longue période où les deux s'entraînent en s'envoyant sans cesse des piques, se chamaillant, se hurlant dessus par moment, allant jusqu'à se frapper quand Buck a le malheur de mettre une tape sur les fesses pour le déstabiliser et que tout ce qu'il y gagne c'est un putain de coup de poing.

- Ce serait pendant cette période qu'il commencerait à coucher ensemble. L'air de rien. Ok salement. Très salement. Ce serait jamais tendre, toujours impatient et pas franchement remplis d'amour. Buck ferait du rentre dedans à Steve en pensant que ça le mettrait mal à l'aise, et qu'ainsi il aurait un certain ascendant sur lui. La vérité c'est que ça ne se passe pas comme prévu, parce que Steve se fait insistant sur le fait qu'il doit arrêter, et si au début ça amuse Buck, ça l'amuse bien moins quand Steve rentre dans son jeu et commence à lui faire des avances assez poussés… Parce que là, Buck se rend compte qu'il n'a plus l'ascendant… Et je pense que c'est ainsi qu'ils commencerait à coucher ensemble. Comme pour défier l'autre… Puis bon, après comme c'est pas désagréable, ils vont continuer. Commence ainsi une période de sexe fait à moitié habillé dans les vestiaires, de gâteries donnés à l'arrière de bagnoles ou dans les chiottes d'un restaurant… Sans compter les fois où ils le font à la salle d'entraînement… Puis y'a les moments où ils jouent l'un avec l'autre, à se faire du pied pendant des conférences de presse, à se mettre des mains au cul juste avant des interviews importantes ou des réunions. Bref, le but c'est juste de foutre la trique à l'autre et le regarder faire avec. C'est un peu la honeymoon phase pour eux.

- Bon là on arrive à la partie où ils sont tout les deux sélectionnés pour les JO. Yeah. Les deux sont heureux de se dire qu'ils vont avoir la chance d'y participer et de remporter une médaille. Bon bien sûr ils ne sont pas cons, ils sont parfaitement conscients du fait que l'un des deux va forcément devoir se contenter de la place de deuxième… Buck va trouver l'idée un peu amer et va donc se dire que de toute façon, il doit gagner. Même si Steve est sympa ou quoi, il n'hésiterait pas une seconde à l'écraser pour avoir cette médaille. Et dans le fond, Steve doit penser la même chose.

- Ainsi ils sont sélectionnés, ils continuent de s'entraîner et de coucher ensemble même si c'est légèrement différent… Parce qu'il y a cette idée qu'un des deux va perdre, va être "blessé" à la fin… Et étrangement ça rend leurs ébats un peu plus tendre, et même si ils ne l'avoueront jamais… Ils tiennent un peu à l'autre… Parce qu'avoir passé deux ans à s'entrainer tout les deux, ils ont finit par apprendre à se connaître, à comprendre l'autre et depuis, ils se respectent, tiennent à l'autre… Alors ouais, quand ils sont tout les deux à se prendre dans les bras, à s'embrasser, à se caresser, c'est plus tendre d'une certaine façon.

- Alors je pense que les deux n'ont pas de soucis pour les premières épreuves, tout le monde se fait sélectionner sans soucis. Les coachs sont contents, ils bossent et quand ils sont tout les deux, ils se disent qu'ils s'en sortent, sans pourtant être capable de se regarder dans les yeux et se dire que… L'un des deux va rentrer le coeur brisé parce qu'il n'aura pas été capable de réaliser ses rêves. Et plutôt que d'avoir cette conversation… Ils se contentent de se perdre dans leur relation un peu étrange, cette relation où ils ne se disent pas qu'ils s'aiment, où ce n'est pas si clair que ça qu'ils soient ensemble… Mais dans le fond, ça leur va alors…

- Bref, vient ensuite le moment des quart de final, des demi et… Ils y arrivent. Tout le monde ne cesse de leur demander comment ils vont gérer le fait de se retrouver l'un contre l'autre, gérer le fait qu'une fois de plus ce sont des rivaux et tout. Chose qui a tendance à énerver Buck. Mais bon, ils répondent à chaque fois qu'ils ne sont plus des rivaux mais des coéquipiers et que peu importe le vainqueur, l'autre sera fier de lui.  Je pense que là, c'est le moment de tension pour les deux. Genre aucun ne veut perdre, ils veulent cette putain de médaille, ils veulent entrer dans l'histoire mais pour ça, ça implique d'accepter le fait d'écraser l'autre. Ils passent une nuit ensemble et au lieu de rester dormir avec, Buck décide de sortir.

- C'est le jour de la finale. Chacun s'entraîne de son côté et pour se détendre, Buck décide d'aller faire un tour en ville, disant à son coach qu'il revient pour les échauffements, mais que là, il a besoin de se changer les idées. Seulement, Steve constate qu'il ne revient pas. Qu'il n'est pas là pour la session d'échauffement et pire, quand les candidats se présentent pour passer… Buck n'est pas là. Son coach a beau tenter de l'appeler il décroche. Anxieux Steve demande à ce qu'on lui en dise plus, mais personne n'est capable de lui dire où Buck est. Il ne se présente pas pour l'épreuve et impuissant et inquiet, Steve voit Buck se faire disqualifier. Puis vient son tour. Le coach de Buck reçoit un appel, alors que l'autre file pour son passage. Et quand il revient alors qu'il est le vainqueur… On lui explique que Buck est à l'hôpital… Qu'il a eu un accident de voiture sur le chemin. Et alors qu'il devrait être heureux d'être médaillé, il ne cesse de penser à Buck qui est entre la vie et la mort.

- Un truc à la con, quelqu'un à pas respecter la priorité et…. La voiture s'est juste enfoncé dans celle de Buck. Le truc l'a sonné sur le moment et les secours sont arrivés assez vite pour le récupérer. D'urgence on l'a transféré à l'hosto et on s'occupe de lui. Ils appellent le coach alors qu'il commence à le soigner, lui disant de se bouger jusqu'ici. Opération et autre, Buck y laisse son bras et ensuite il a le droit à sa chambre avec tout pour le maintenir en vie. Au début seul son coach et ses proches peuvent venir le voir, mais quand Steve débarque, personne ne se sent le coeur de lui dire qu'il ne peut pas le voir.

- Le plus dur c'est pas de le voir dans cet état, mais de le voir se réveiller et découvrir qu'il a tout perdu. Qu'en plus de son bras, il ne pourra plus être un athlète de haut-niveau… Même plus rien si on écoute Buck. Après les hurlements y'a l'abattement. Buck abandonne tout… Et Steve est le seul à continuer à lui dire que ça va aller, que sa vie n'est pas terminé.

- Steve devient la seule personne pour Buck. Déprimé, il se repose uniquement sur lui et si il se motive pour ses rééducations et le reste, c'est juste parce que Steve est à ses côtés. Doucement, il cesse de survivre et recommence à vivre, ayant certes du mal avec son bras manquant… Et le fait que Steve puisse avoir encore envie de lui… Ça lui fait du bien… Un peu. En plus tout le monde ne cesse de vouloir ressasser cet accident, voulant à tout prix savoir le pourquoi du comment. Chose qui pèse énormément sur les épaules de Buck, parce qu'il est incapable de dire si c'est de sa faute ou pas… Si sa vie est désormais un putain de désastre.

- Buck déprime comme un salaud et Steve s'occupe de lui comme il peut genre tenter de lui remonter le moral et bon, parfois ça marche, parfois ça merde. C'est la vie. Mais bon, si le ramener dans les vestiaires pour tenter de lui changer les idées ça se passe mal, l'emmener rencontrer un groupe de jeune qui s'entraînent et qui ont pas de coach, et si au début il donne l'impression qu'il n'en a rien à faire, il décide de leur filer un coup de main avant de vraiment devenir leur coach.

- Il les entraine, ouais par moment c'est compliqué, y'a des confrontations d'égo, des moments où Buck est obligé de gueuler pour rappeler à tout le monde que ouais la vie n'est pas juste mais que c'est comme ça et que pleurer ça ne sert à rien. Mais aussi d'autre où il est là pour eux, pour leur dire que ça va aller, qu'ils vont y arriver. Puis avec Steve en plus ça va un peu mieux, mieux au point que Steve propose à Buck de venir s'installer avec lui… Bien sûr il accepte et voilà quoi, ça se passe encore mieux.

- Et là… Je ne sais pas sur quoi conclure. Eux qui sont vient tout les deux je pense, Buck qui va un peu mieux, qui commence à se dire que bon… Il peut faire quelque chose de sa vie, et qu'au fond, même avec un bras en moins, c'est pas une excuse pour arrêter de se battre.
Revenir en haut Aller en bas
Le scénar de l'espace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La notion d'espace public dans le mental haïtien
» Besoin D'Espace => Pierrick Lilliu
» Conflit espace-temps
» [Espace onirique] les lands
» Technique Espace-temps [Résolu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres RP -Ras le bol du mal de mer ! :: Stuckys :: Plans-
Sauter vers: